Lotus Exige Cup 260

L’Exige Cup 260 est l’évolution ultime dans la saga des Lotus Cup. Cette dernière a débuté en 2006 avec les Cup 190 et Cup 240 puis s’est poursuivie en 2007 avec la Cup 255. En 2008, elle devient Cup 260 et dès lors, sa puissance et son nom n’évolueront plus. En 2009, elle gagnera 38 kg grâce à de nombreux éléments en carbone puis en 2010, elle adoptera les dernières évolutions stylistiques de l’Exige.

— Exige Cup 260 MY 2008 —

Évolution de la Cup 255, l’Exige Cup 260 MY 2008 (MY = Model Year = Année-Modèle) a été la première de la série des Cup à recevoir une homologation européenne complète. Cela lui permettait de prendre part à des compétitions dont le règlement exigeait une voiture road legal. L’absence d’airbag conducteur/passager rendait en revanche impossible une utilisation routière sur le marché américain. La Cup 260 recevait une nouvelle cartographie qui lui permettait de gagner 5 chevaux par rapport à la Cup 255. Voici les courbes de puissance et de couple de l’Exige Cup 260 par rapport à ses sœurs S 220 et S 240 :

La Cup 240 était officiellement (d’après son VIN) motorisée par un 2ZZ-GE atmosphérique. Le compresseur était une modification d’usine qui intervenait après l’homologation. Le même schéma se reproduisait pour la Cup 255 qui était officiellement une 221 chevaux. L’Exige Cup 260 est donc la première à avoir une motorisation conforme à son VIN. En voici la synthèse :

DénominationMotorisation réelle4ème caractère VINMotorisation officielle
Exige Cup 2402ZZ-GE compressé 246 chP2ZZ-GE atmosphérique 192 ch
Exige Cup 2552ZZ-GE compressé 255 chV2ZZ-GE compressé de 221 ch
Exige Cup 2602ZZ-GE compressé 260 chA2ZZ-GE compressé 260 ch


L’Exige Cup 260 avait droit aux évolutions de l’année-modèle 2008 : nouveau graphisme pour les compteurs, nouvelle alarme avec clé unique et contrôle de traction ajustable sur différents niveaux + launch control réglable (apparu sur la 2-Eleven). Ce dernier permettait de choisir le régime moteur auquel l’auto se stabilisait avant le lâcher d’embrayage. Jusqu’à 10 km/h, il supprimait tout patinage avant que le traction control ne prenne le relais. Ce dernier offrait 30 positions et permettait de choisir entre un patinage de 7% indiqué comme idéal et une déconnexion totale.

Deux versions de l’auto étaient disponibles : la Track et la Road. Dans le premier cas, l’arceau 6 points FIA et les harnais 4 points étaient montés en usine. Dans le second cas, ils étaient livrés à part au revendeur. L’acheteur pouvait demander leur installation (elle était comprise dans le prix de vente du véhicule) mais était informé que l’utilisation de l’auto était alors réservée aux circuits. La version Road disposait d’une garantie 12 mois / 20.000 km qui était perdue dans trois cas :

  • Si la voiture faisait de la compétition
  • Si la voiture avait été équipée ne serait-ce qu’une fois de pneus slicks
  • Si le launch control avait été utilisé, la garantie sur le moteur et la transmission n’était plus valide

On peut identifier les versions Track (qui étaient ni garanties ni homologuées pour la route) grâce au 12ème caractère du VIN : H si LHD, J si RHD.

Lotus Exige Cup 260 MY 2008

De série, l’Exige Cup 260 avait droit aux jantes en Y de l’Exige classique, aux gros freins AP Racing 4 pistons avec disques de 308 mm à l’avant, aux amortisseurs Bilstein et à la barre anti-roulis réglables, à l’Accusump, au coupe-circuit (bouton vert) et à l’extincteur (bouton rouge) à déclenchement depuis l’habitacle ou depuis l’extérieur et à la prise d’air intégrale sur le toit qui était apparue sur la Cup 255. En revanche, elle ne disposait pas du verrouillage centralisé.

Lotus Exige Cup 260 MY 2008

La MY 2008 sera la seule des Exige Cup 260 a recevoir une plaque numérotée Lotus Sport. Voici celle du tout premier exemplaire :

Lotus Exige Cup 260 MY 2008

Un point très intéressant et qu’une bascule a été opérée entre l’auto #001 et la #016 concernant le type de gravure de la plaque personnalisée. Je vous présente la #022 qui est plus lisible mais la #016 est identique.

Lotus Exige Cup 260 MY 2008

En option et comme sur la Cup 255, il était possible d’opter pour des pneus slicks Yokohama A055 avec jantes 5 branches en alu forgé, un siège conducteur Recaro homologué FIA, un réservoir lui aussi FIA de 70 litres, un silencieux Stage 2 et son décatalyseur, une boite à crabots, un différentiel autobloquant à glissement limité réglable 1,5 voie et une batterie « course » au lithium.

Lotus Exige Cup 260 MY 2008

La toute première Exige Cup 260 sortira d’usine le 25 février 2008 et sera vendue par Van Der Kooi aux Pays-Bas. Pour l’anecdote, c’est celle qui illustre cet article et au moment de sa rédaction (juin 2020), elle était à nouveau en vente chez eux pour 49.900 € et avec 35.485 km.

39 Exige Cup 260 MY 2008 seront produites en tout. Certaines d’entre elles (dont la toute première) reprendront les bandes de deux couleurs qui décoraient la Cup 255 présentée au Essen Motor Show fin 2006. Parmi ces 39 autos, 6 seront peintes en Arctic Silver, 5 en Ice White et 1 en Old English White. La production s’arrêtera fin septembre (seulement 7 mois après avoir débuté) afin de mieux préparer l’arrivée de la MY 2009 qui s’annonçait plus radicale. A cet effet, la #38 sera convertie aux spécifications 2009, j’y reviens dans la prochaine section.

Pour finir sur la MY 2008, voici un registre modeste pour le moment mais que j’espère voir s’enrichir au fil de vos contributions :

For our english / international friends: if you own a 2008 Exige Cup 260, do not hesitate to use the form below or to contact me if you have any information to share, especially concerning the Lotus Sport plate or the Certificate of Provenance. Thanks!

Si vous possédez une Exige Cup 260 de 2008, n’hésitez pas à compléter le formulaire ci-dessous ou à me contacter si vous avez des informations à partager, particulièrement concernant la plaque Lotus Sport ou le Certificat de Provenance. Merci !


— Exige Cup 260 MY 2009 —

C’est au Salon de l’Auto de Paris, début octobre 2008, que l’Exige Cup 260 année-modèle 2009 est annoncée. Les évolutions, même si elles ne sautent pas forcément aux yeux, sont pourtant bien réelles et en font, à mon avis, l’une des Cup les plus désirables.

Pour l’anecdote, l’auto exposée était en fait l’Exige Cup 260 #38 MY 2008 qui était sortie de la chaine de production le 25 septembre 2008. Elle est passée par le département Engineering pour être upgradée aux spécifications 2009 avant de partir quelques jours plus tard pour Paris. Elle est ensuite retournée à Hethel avant, semblerait-il, d’avoir été exposée au Auto Zürich Car Show début novembre 2008. Lotus Sport l’a finalement préparée notamment en retirant les stickers et elle a été vendue en Italie en mai 2009 comme une ex voiture de développement. Malgré le fait que ce soit une LHD, elle a un compteur en miles. Il existe donc au moins une Exige Cup 260 MY 2008 qui disposait d’origine de toutes les nouveautés de la 2009 !

En tout, ce ne sont pas moins de 38 kg qui ont été gagnés, faisant chuter le poids de 928 à 890 kg (-4,1%) par rapport à la MY 2008 :

  • 12 kg sont gagnés grâce au remplacement de beaucoup de pièces en fibre de verre par leur équivalent en carbone : lame avant, panneaux d’accès à l’avant, hard-top (-4 kg rien que sur ce dernier), écopes latérales, coffre, aileron arrière, seuils de porte, tableau de bord, tunnel central et sièges compatibles HANS. A noter, ces derniers étaient homologués FIA uniquement lorsqu’ils étaient montés sur les supports fixes qui eux n’étaient pas homologués pour la route.
  • 10 kg sont économisés sur les jantes forgées produites par Team Dynamics et baptisées Pro Race 1.4G. Elles n’ont rien à voir avec les Pro Race 1.2 plus classiques et que beaucoup de propriétaires de Lotus montent pour faire de la piste (moi le premier, avant de passer aux TMR forgées). Les vis de roues étaient peintes en noir sur les premiers exemplaires puis redeviendront couleur alu un peu plus tard. Enfin, il semblerait que les derniers exemplaires aient reçu les jantes 5 branches de la MY 2010, légèrement plus lourdes.
Lotus Exige Cup 260 MY 2009
  • 5 kg supplémentaires sont économisés sur la batterie light.
  • 7 autres kg proviennent du volant moteur allégé, des tubulures reliant le compresseur à l’échangeur en aluminium et du faux-châssis arrière. Ce dernier est spécifique (référence A128A0008F et non B120A0176F) : il n’est pas galvanisé (recouvert d’une couche de zinc) mais revêtu d’une couche protectrice de Delta Protekt (produit par Delta GBN Ltd), ce qui permet un gain de poids. Une cloison spécifique en fibre venait séparer l’habitacle du compartiment moteur et permettait ainsi de gagner du poids en supprimant la vitre arrière en verre. Point surprenant, Deroure indique qu’elle était montée sur les Exige Cup 260 à partir du MY 2010 et pourtant toutes les photos que j’ai pu trouver montre bien que c’est la MY 2009 qui en a d’abord été équipée.
  • Les 4 derniers kg viennent de la suppression d’éléments : les bavettes de roues à l’avant disparaissent sur cette MY 2009, tout comme les tapis de sol et de coffre, le cache batterie, les pare-soleil et les vérins de coffre.

A l’intérieur, l’Exige Cup 260 avait droit à l’arceau en acier T45 ainsi que le A-frame peint en argent ou couleur carrosserie. Ce dernier limitait un peu l’amplitude de réglage du siège. Le châssis était pré-percé pour recevoir un arceau cage complet. Comme la MY 2008, elle n’avait pas droit à la fermeture centralisée ni aux vitres éléctriques, ces dernières étant toutefois proposées en option sans surcoût. Elle était également équipée de série des amortisseurs Bilstein 1 voie avec ressorts Eibach, les Öhlins 2 voies étant optionnels.

A compter de la MY 2009, l’Exige Cup 260 n’aura plus de plaque numérotée Lotus Sport. C’est dommage car elle est plus que jamais une véritable Cup très affûtée. Et étrange car un document Lotus d’époque sur lequel j’ai mis la main indiquait le contraire.

Elle était vendue 67.950€ TTC en France. Le premier exemplaire sera produit le 22 août 2008. Avec 144 exemplaires, elle dépassera sans problème les 39 itérations de la MY 2008. Parmi ces 144 autos, 11 seront produites en configuration Race et peinte en Monaco White à destination de l’Arabie Saoudite. 6 autres seront également produites dans la même teinte et pour le même pays mais en configuration Road. En ajoutant les 42 exemplaires qui seront peints en Aspen White et l’exemplaire unique en Old English White, on arrive à 60 Exige Cup 260 MY 2009 blanches, soit presque 42% de la production !

110 exemplaires d’Exige Cup 260 MY 2009 seront produits en LHD (23 sans climatisation, 60 avec climatisation, 26 pour les USA et 1 pour le Canada), 22 en RHD (dont 20 avec la clim) et 12 en déclinaison Race, non homologués pour la route.

12 des 110 exemplaires LHD seront vendus neufs en Italie avec la répartition par teinte suivante :

En novembre 2008, Lotus présentera au Los Angeles Auto Show une version équipée d’airbags et homologuée sur le marché américain. Baptisée Exige S 260 Sport, c’est la première Cup qui ne sera pas réservée à un usage piste en Amérique. La première d’entre elle sera produite en février 2009. Initialement prévu à 50 exemplaires, le volume sera réduit à 27 (26 pour les USA et 1 pour le Canada) pour des raisons de marché défavorable (crise des subprimes) mais aussi de capacité de production (l’Evora arrivait et les Cup/Sport 260, avec leurs nombreuses pièces spécifiques, étaient plus longues à construire). Les dernières 260 Sport recevront les amortisseurs Öhlins de série.

Bien que baptisées S 260 Sport, ces 27 autos, sont comptées parmi les 144 exemplaires d’Exige Cup 260 produits en tout. 3 d’entre elles furent initialement réservées à la presse. Pour 74.995£ (son prix de base), deux teintes étaient offertes : Ardent Red ou British Racing Green. Il était également possible de choisir parmi :

  • Metallic paint pour 590$ : Arctic Silver, Canyon Red, Liquid Blue, Persian Blue, Solar Yellow, Starlight Black ou Storm Titanium
  • Lifestyle paint pour 1.200$ : Aspen White, Chrome Orange, Graphite Gray, Isotope Green, Laser Blue ou Phantom Black
  • Limited paint pour 3.300$ : Burnt Orange, Candy Red ou Ice White
  • Exclusive paint : Moonstone Silver ou Prism Green

Sur demande spécifique, il était possible d’obtenir n’importe quelle couleur personnalisée. C’est ce que fera le comédien Jerry Seinfeld puisque la toute première S 260 Sport produite sortira des chaines en Kawasaki Green.

Voici la répartition par couleur des 27 autos :


— Exige Cup 260 MY 2010 —

En août 2009, l’Exige Cup 260 MY 2010 se dévoile. Elle adopte le nouveau look de l’Exige qui avait été introduit sur la S lors du Salon de Genève quelques mois plus tôt. Le masque avant au design plus affirmé intègre des prises d’air moins arrondies qui permettent d’augmenter le flux traversant le radiateur d’eau et les deux radiateurs d’huile. La lame avant remonte sur les côtés pour mieux couvrir les roues et ainsi réduire la trainée.

Lotus Exige Cup 260 MY 2010

Elle gagne également un gros aileron arrière inspiré de celui de la GT3 Concept. Par rapport à celui de la MY 2009, il est plus large de 181 mm, plus haut de 46 mm et plus reculé de 61 mm. Il est fixé sur le masque arrière plutôt que sur le coffre. Contrairement à ce qu’on pourrait imaginer, il n’offre pas plus d’appui (42 kg à 160 km/h) mais permet de réduire la trainée.

Les nombreux éléments en carbone apparus sur la MY 2009 étaient tous reconduits. En revanche, elle adoptait de nouvelles jantes 5 branches forgées (il ne s’agit pas des mêmes que celles de la 240R) légèrement plus lourdes les Pro Race 1.4G :

Pro Race
MY 2009
5 branches
MY 2010
Ecart
Avant5,35 kg5,65 kg+0,30 kg
Arrière7,50 kg7,75 kg+0,25 kg
Total 4 jantes25,7 kg26,8 kg+1,1 kg


Ces jantes étaient chaussées avec des Yokohama A048 sauf dans les pays du Golfe ou ce sont les Toyo R888 qui étaient montés de série.

Grâce à l’expérience acquise avec l’Exige GT3, Lotus équipait également sa Cup 260 MY 2010 d’une plaque reliant l’arrière du châssis à l’arrière du faux-châssis, dans le sens de la longueur. La rigidité latérale du faux-châssis était alors accrue de 30% au niveau des points d’attache inférieurs des amortisseurs. Les superbes baquets carbone et le A-Frame couleur carrosserie étaient reconduits.

Les amortisseurs Öhlins 2 voies n’étaient plus proposés en option mais montés de série, tout comme la batterie light Odissey PC680. Malgré une puissance et un poids identiques à ceux de l’Exige Cup 260 MY 2009, la MY 2010 voyait sa consommation et ses émissions de CO² baisser : 8,5 l/100 km et 199 g/km au lieu de 9,1 l/100 km et 216 g/km. Elle était vendue 64.200 € en France.

Point d’attention, la structure des VIN changeait à partir de l’année-modèle 2010 pour toutes les Lotus. Voici un exemple pour une Exige Cup 260 MY 2009 et MY 2010 :

VIN <= 2009 : SCC A C 111 * 9 H L 8 ****

SCC : Lotus
A : moteur 2ZZ compressé 260 chevaux avec échangeur
C : ceintures actives
111 : type véhicule
* : chiffre de contrôle, pas de signification
9 : année 2010
H : usine d’Hethel
L : LHD USA avec climatisation
8 : Exige
**** : nombre séquentiel

VIN >= 2010 : SCC L HH A C * A H A 1 ****

SCC : code constructeur Lotus
L : marque Lotus
HH : Exige
A : moteur 2ZZ compressé 260 chevaux avec échangeur
C : ceintures actives
* : chiffre de contrôle, pas de signification
A : année 2010
H : usine d’Hethel
A : LHD USA
1 : type standard (par opposition à prototype)
**** : nombre séquentiel

Les faibles ventes de l’Exige Sport 260 MY 2009 aux États-Unis avaient rendu peu probable l’export de la MY 2010. Lotus, après avoir recueilli différents avis, décidera finalement le contraire et la Sport 260 MY 2010 arrivera bien en Amérique mais avec quelques différences : les stickers sur le masque avant, les portières et le masque arrière avaient disparus. Seuls perduraient ceux sur les panneaux d’accès avant, le hard-top et le capot arrière. Elle recevait un superbe intérieur avec des sièges et des panneaux de porte comportant de l’alcantara rouge.

Les ventes de la Sport 260 MY 2010 n’atteindront à nouveau pas l’objectif de 50 unités mais seront très légèrement meilleures que celles de la MY 2009 avec 30 exemplaires. La gamme de coloris avait été drastiquement réduite : Aspen White, Carbon Grey, Phantom Black ou Ardent Red. Sur commande spéciale, une Chrome Orange, une Sky Blue et une Canyon Red seront produites. Voici la répartition par couleur des 30 autos :

Point intéressant, les 3 dernières Sport 260 seront produites fin 2010 et seront des MY 2011 avec le 9ème caractère de leur VIN qui est un B. L’une d’entre elles sera Graphite Grey, l’autre Phantom Black et la troisième Aspen White.

129 exemplaires d’Exige Cup 260 auraient été produits. J’imagine que ce nombre comprend les 30 exemplaires de S 260 Sport (comme cela avait été le cas pour la MY 2009). En revanche, je ne sais pas si les 3 MY 2011 sont intégrées dedans.

If one of my reader want to share with me some informations from its Certificate of Provenance, it would greatly helps me to be even more accurate on the statistics. It’s possible through the contact page. Thanks!

Si l’un de mes lecteurs souhaite partager avec moi certaines informations de son Certificat de Provenance, cela m’aiderait grandement à être encore plus précis sur les statistiques. C’est possible par le biais de la page contact.


— Synthèse des différences —

MY 2008MY 2009MY 2010
Exemplaires39 Cup 260117 Cup 260
27 S 260 Sport
99 Cup 260
30 S 260 Sport
+ 3 S260 Sport avec VIN MY 2011
Plaque Lotus SportOuiNonNon
Prix TTC France?67.950 €64.200 €
Poids928 kg890 kg890 kg
Emissions CO²216 g/km216 g/km199 g/km
JantesExige « de base »Team Dynamics Pro Race 1.4GLotus 5 branches alu forgé


Pour ceux qui veulent aller encore plus loin, je vous invite à lire ce topic sur British Speed.


▶▶▶ N’oubliez pas de jeter un œil aux autres modèles d’Exige ou d’Elise. ◀◀◀