Écopes latérales en carbone

Il y a fort longtemps, j’avais eu une lame avant en carbone. Bien entendu, elle avait rapidement joué son rôle de fusible et je m’étais résolu à opter pour la déclinaison fibre de verre, moins onéreuse, pour cette pièce trop exposée. En revanche, les écopes latérales ne craignent pas grand chose et on peut donc gagner du poids avec un matériau plus noble.

A quelques mois près, cela fera bientôt 4 ans que j’ai installé mes écopes latérales en fibre de verre. Je suis toujours très satisfait du rendu et, même si je n’ai pas réellement pu mesurer l’efficacité en matière d’amélioration du refroidissement en usage intensif, je n’ai jamais été inquiété par les températures moteur.

Écopes latérales en carbone

Les évents en plastique d’origine pèsent 0,526 kg. Les écopes en fibre 0,827 (+ 0,301) sans compter les pattes de fixation (0,134). L’ennemi absolu de la performance (le poids) ricanait bien de voir mon auto ainsi alourdie de 0,435 kg. Les écopes carbone, avec 0,337 kg, offrent un gain de 0,49 kg (-59%) par rapport au modèle en fibre de verre et, si l’on ajoute le poids des pattes de fixation (qui restent les mêmes), le système dans son ensemble permet un gain de 55 grammes (10%) par rapport aux évents d’origine.

Voici la différence de poids entre les pièces situées à gauche et celles situées à droite. Le modèle carbone présente un poids plus homogène.

Le résultat est donc de nature à me satisfaire : gain de poids vs. pièces d’origine, meilleur refroidissement et meilleur look. Tout y est, le compte est bon !

Comme le montre la photo ci-dessous, je n’ai pas encore pris le temps de retirer ma lame avant cassée au Bourbonnais.

6 commentaires sur “Écopes latérales en carbone

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut ↑