Lotus Elise & Exige Final Edition

De manière aussi certaine que l’heure tourne et que les années défilent, toute naissance connait une issue inéluctable. L’Elise est apparue en 1996, sa sœur Exige en 2000. Année après année, génération après génération, elles évolueront en matière de puissance, de poids, de performances, de prix aussi. Elles auront toutefois su se contenter de l’essentiel, s’adaptant aux gré des réglementations mais ne s’encombrant que du minimum. Au-delà des changements qu’elles ont connus sur tous ces aspects, il faudra retenir une constante : le plaisir si particulier qu’elles savent distiller, bien aidée par leur extraordinaire châssis en aluminium. 2021 signe leur fin de vie à l’âge de 25 ans pour l’Elise, 21 ans pour l’Exige.

Trois générations se seront succédé et j’ai pris le temps de toutes vous les présenter de manière détaillée (anecdotes, statistiques de production, registre) sur ces différentes pages :

EliseExige
Elise S1 (1996 > 2000)Exige S1 (2000 > 2001)
Elise S2 (2000 > 2009)Exige S2 (2004 > 2011)
Elise S3 (2010 > 2021)Exige S3 (2011 > 2021)

Lundi 8 février 2021, Lotus a publié un communiqué de presse pour officialiser la fin de production de l’Elise et de l’Exige. Dans tout malheur, on peut trouver du positif et afin de clore cette page importe de son histoire, Hethel a décidé de lancer une série limitée (de plus, diront les mauvaises langues) en guise d’hommage : la Final Edition.

Lotus Elise & Exige Final Edition

Cinq modèles sont concernés, je vous les liste avec leur prix TTC sur le marché français :

Les variantes Sport gagnent toutes en puissance puisque l’Elise Sport 240 remplace la Sport 220, l’Exige Sport 380 prend la suite de la Sport 350 et enfin la Sport 420 éclipse la Sport 410. En revanche, pas d’évolution moteur pour les deux variantes Cup qui restent au sommet de la gamme.

Le communiqué de presse indique que les Final Edition seront produites en nombre limité (ce qui est par définition le cas de toute production à un moment ou à un autre…) sans pour autant qu’un quelconque numéro ne soit apposé sur une plaque spécifique dans l’auto. Dommage pour l’amateur de registre et de statistique que je suis ! Lotus précise anticiper une forte demande car les clients se précipiteraient pour acquérir une pièce d’histoire… Sans en arriver à des extrêmes, je serai curieux de connaitre le nombre d’exemplaires produits par modèles lorsque le dernier quittera la chaine de production. Réponse, je l’espère, en fin d’année !

— Lotus Elise Final Edition —

Les Elise Sport 240 et Cup 250 Final Edition sont proposées avec le récent tableau de bord numérique (qu’il est possible de monter sur toutes les Elise à partir du millésime 2008). Toujours à l’intérieur, le volant présente désormais un méplat dans sa partie inférieure, l’habillage des sièges évolue, tout comme les surpiqûres. Enfin, une plaque (malheureusement non numérotée) « Elise Final Edition » est apposée côté passager.

Lotus Elise & Exige Final Edition

A l’extérieur, des stickers Final Edition sont positionnés sur les ailes avants. Des teintes spécifiques sont évoquées comme le Azure Blue (utilisée sur l’Elise S1 ayant servi pour les photos de presse en 1996), le Motorsport Black (vu sur certaines Sport Elise courant en championnat Autobytel en 2000 et 2001) et le Racing Green (présent sur la première S1 dévoilée au Salon de Francfort en 1995). Néanmoins, il me semble que ces couleurs étaient déjà disponibles précédemment et sur le configurateur Lotus, on retrouve toutes les autres couleurs habituelles. Il n’y a donc rien de vraiment particulier à ce niveau.

Par rapport à une Sport 220, la Sport 240 tire sa puissance supplémentaire d’une nouvelle cartographie. Elle reçoit de série des jantes forgées (optionnelles sur la Sport 220) dans une finition anthracite et chaussées de Yokohama V105. La Cup 250 reçoit également les jantes forgées mais en finition diamantée et montées en Yokohama A052.

De nombreuses options restent au catalogue : batterie lithium, vitre arrière en polycarbonate, silencieux titane, climatisation… Comme sur les précédentes variantes de l’Elise, panneau d’accès avant, capot, seuils de porte, toit lame avant, jupes latérales et aileron peuvent être en carbone.

— Lotus Exige Final Edition —

Je n’ai pas grand chose à ajouter ici puisque tout ce qui a été dit précédemment au sujet de l’Elise s’applique également à l’Exige Final Edition. Seules l’évocation de couleurs spécifiques diffère : Metallic White (teinte de la première V6 au Salon de Francfort en 2011) et Metallic Orange (comme sur la première Exige S1 utilisée pour les photos de presse en 2000 et l’Exige GT3 en 2007 au Salon de Genève). Concernant cette dernière teinte, il s’agit en réalité du Chrome Orange et elle a été rendu disponible en juin 2020 sur l’Exige Sport 410 20th Anniversary.

Lotus Elise & Exige Final Edition
Lotus Elise & Exige Final Edition

Comme sur l’Elise, c’est une nouvelle cartographie qui permet de gagner 40 chevaux sur la Sport 390 (par rapport à la 350) et 10 chevaux sur la Sport 420 (par rapport à la 410).

Lotus Elise & Exige Final Edition

▶▶▶ N’oubliez pas de jeter un œil aux autres modèles d’Exige ou d’Elise ◀◀◀

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.