Lotus Elise Sport 160

Production :
337 exemplaires à partir de février 2000

Motorisation :
4 cylindres 1.8 Rover 160 puis 150 chevaux

Particularités :
Esthétiquement, la Sport 160 se distingue par des jantes à 5 branches baptisées Victory. Elles faisaient 6 pouces de large à l’avant et 8 à l’arrière, toujours montées en 185/55/15 et 225/45/16. Elle héritait également du masque avant un peu plus large de la 111S. A l’origine, seules deux teintes étaient proposées : Scandal Green (code B39) et Metallic Black. Par la suite, toutes les couleurs du catalogue pourront être choisies. L’histoire dit qu’une seule Sport 160 Deep Purple aurait été produite. L’aileron arrière de 111S était rehaussé par un jeu d’entretoises. Les stickers étaient « Sport 160 » ou « 160 » selon que l’auto disposait ou non de l’option suspensions sport.

La Sport 160 reprenait la culasse de la Sport 135 avec des arbres à cames et une cartographie spécifique. En revanche, elle optait pour la boite longue de l’Elise standard, contrairement à la Sport 135 ou la 111S qui avaient la boite courte. Les 50 premières Sport 160 développaient 160 chevaux et recevaient une homologation SVA (Single Vehicle Approval) et n’avaient pas de certificat de conformité européen (COC). Elles étaient équipées d’un calculateur GEM dans le compartiment moteur, d’un catalyseur sport et d’un silencieux sport. Les 287 Sport 160 suivantes offraient 150 chevaux mais étaient homologuées WVTA (Whole Vehicle Type Approval). Elles disposaient donc d’un certificat de conformité européen. On peut les identifier car elles ont un calculateur EFI installé dans le coffre, un catalyseur standard, le silencieux des 111S et un radiateur d’huile. Pour délivrer 160 chevaux, les versions WVTA devaient recevoir une modification de la boite à air et de l’échappement.

Crédit photos : Dave from Midlands-Lotus

▶▶▶ N’oubliez pas de jeter un œil aux autres modèles d’Exige ou d’Elise. ◀◀◀