Lotus Elise Sport 160

Production :
338 exemplaires à partir de début 2000

Motorisation :
4 cylindres 1.8 Rover 160 puis 150 chevaux

Particularités :
Esthétiquement, la Sport 160 se distinguait par des jantes à 5 branches baptisées Victory. Elles faisaient 6 pouces de large à l’avant et 8 à l’arrière, toujours montées en Pirelli P-Zero 185/55/15 et 225/45/16. Elle héritait également du masque avant un peu plus large de la 111S. L’aileron arrière provenait également de la 111S et était rehaussé par un jeu d’entretoises. A l’origine, seules deux teintes étaient proposées : Scandal Green (code B39) et Metallic Black (B81). Par la suite, toutes les couleurs du catalogue pourront être choisies. Les stickers étaient « Sport 160 » ou « 160 » selon que l’auto disposait ou non de la suspension sport. Ces stickers étaient systématiquement gris à l’exception des autos New Aluminium qui en recevaient des Titanium plus contrastants.

La crémaillère était repositionnée pour tenir compte de la hauteur de caisse abaissée (100 mm à l’avant et 110 à l’arrière). Les sièges spécifiques (noirs avec partie centrale rouge ou bleue assortie au centre de volant), les amortisseurs sport (Koni avec ressorts plus courts et plus raides) et la barre anti-roulis réglable qui étaient montés de série durant les 3 premiers mois de production deviendront optionnels à compter de juillet 2000. Le hard-top restera optionnel tout au long de la vie de la Sport 160.

La Sport 160 reprenait le moteur Rover K 1.8 standard non-VVC mais sa culasse et ses périphériques étaient revus :

  • Des conduits d’admission et d’échappement retravaillés
  • Deux arbres à cames plus pointus
  • Un meilleur taux de compression
  • Un collecteur d’admission et son plenum en aluminium moulé (idem 111S / Sport 135)
  • Une boite à air modifiée avec une plus grande entrée
  • Un nouvel emplacement pour la capteur de température d’air (dans la boite à air plutôt que sur le collecteur)
  • Un collecteur d’échappement 4-2-1 en 45mm de diamètre (idem 340R et Exige S1)
  • Un catalyseur Motorsport (pour les exemplaires SVA) ou standard (pour les WVTA)
  • Un silencieux Sport (pour les SVA) ou d’origine 111S (pour les WVTA)
  • Un calculateur GEMS (SVA) ou EFI (WVTA)
  • Un radiateur d’huile supplémentaire (WVTA uniquement)

La Sport 160 optait pour la boite longue de l’Elise standard, contrairement à la Sport 135 ou la 111S qui avaient la boite courte. Les 50 premières Sport 160 développaient 160 chevaux à 7000 tr/m et 174 Nm à 5000 tr/m, recevaient une homologation SVA (Single Vehicle Approval) et n’avaient pas de certificat de conformité européen (COC). On peut les repérer grâce à leur calculateur GEMS installé dans le compartiment moteur.

Les 288 Sport 160 suivantes seront produites à partir d’avril 2000 et étaient homologuées WVTA (Whole Vehicle Type Approval). Elles disposaient donc d’un certificat de conformité européen. Cette fois-ci, le calculateur EFI se trouvait dans le coffre. Les WVTA ne délivraient que 150 chevaux et 168 Nm aux mêmes régimes que les SVA. Dans les deux cas, le rupteur était à 7200 tr/m et le ralenti, caractéristique, était calé à 1300 tr/m mais oscillait entre 1100 et 1500. Pour retrouver les 10 chevaux supplémentaires de la SVA, elles devaient se voir retirer la seconde boite à air et ajouter l’échappement Sport à la place de celui de la 111S.

VIN Elise Sport 160SVAWVTA
ConstructeurSCC (= Lotus)SCC
Type moteurG (=1,8 K16)K (= Sport 160)
Dispositif de retenueA (ceintures 3 points)A
Type111111
Caractère de contrôle**
Année-modèleY (= 2000)Y (= 2000) ou 1 (= 2001)
Usine d’assemblageH (= Hethel)H
Spécification**
Modèle3 (= Elise)3
Numéro séquentiel**** (entre 0601 et 0651)****

Crédit photos : Dave from Midlands-Lotus

La Sport 160 sera la dernière série spécifique sur base d’Elise S1 et les derniers exemplaires sortiront de l’usine en même temps que les premiers châssis de l’Elise S2. Elle était livrée avec ce petit manuel supplémentaire :

— Statistiques —

Sur les 338 exemplaires d’Elise Sport 160 produits, 50 sont des SVA et 288 des WVTA. Les données dont je dispose montre un écart d’une auto (en moins) dans la répartition par année : 312 exemplaires en 2000 (dont 50 SVA et 262 WVTA) et 25 en 2001 (toutes des WVTA).

Les 50 exemplaires SVA ont tous été destinés au marché britannique. 3 sont peintes en Azure Blue, 7 en Scandal Green et 26 en Metallic Black. Parmi ces 26, 24 ont l’intérieur rouge.

Concernant les 288 exemplaires WVTA, 244 étaient pour le marché britannique, 28 pour l’Europe (dont 5 pour la Suisse) et 16 pour le Japon. 86 sont en Metallic Black dont 62 avec l’intérieur rouge et 17 avec l’intérieur bleu. Le marché UK a reçu 85 des 86 Sport 160 dans cette teinte. 5 exemplaires sont en Metallic Silver et 9 en Azure Blue. Il existerait au moins 1 auto en Deep Purple et 1 en Spice Yellow.

En tout, 16 couleurs différentes furent proposées sur les 294 exemplaires britanniques (50 SVA + 244 WVTA) et on parle de 30 exemplaires LHD pour 314 RHD.


▶▶▶ N’oubliez pas de jeter un œil aux autres modèles d’Exige ou d’Elise ◀◀◀