Lotus Exige S Type 72

Reprendre la livrée John Player Special de la F1 Lotus Type 72, glorieuse ainée des années 1970, n’est pas une nouveauté à Hethel puisque le noir et or s’était déjà retrouvé en 1999 sur l’Elise S1 Type 79 puis sur les Elise S2 Type 72 en 2002 et Type 72D en 2007.

— Genèse —

En juin 2009, un premier exemplaire d’Exige (modèle 2009) dans la mythique livrée JPS avait été aperçu lors du Lotus Festival à Snetterton. Connue sous le nom d’Exige « Peterson », il s’agissait d’une auto destinée à convaincre la famille du pilote d’accorder les droits pour la production d’une série limitée à son nom. Toutes les dorures de cet exemplaire unique avait été peintes à la main par Paul Banham, celui-même qui maniait le pinceau sur les Type 72 originales 30 ans plus tôt. En octobre 2009, une autre Exige (cette fois-ci une MY 2010) avait été photographiée à côté de la Lotus Type 72/2 du Classic Team Lotus. Elle aussi avait été peinte par Paul Banham et l’histoire veut qu’il restaurait une Type 72 en vue d’une exhibition à Spa-Francorchamps quand le propriétaire de l’Exige en question lui a demandé de faire la même chose sur la sienne, ce qu’il avait accepté.

Lotus Exige S Type 72

La famille Peterson n’aurait finalement pas accordé les droits et la série limitée qui sera annoncée le 23 décembre 2009 par Lotus prendra le nom de Type 72.

Lotus Exige S Type 72

— Particularités —

La base était une Exige S livrée de série avec le Sport Pack (contrôle de motricité, demi-arceau en acier T45, barre anti-roulis avant réglable et deux radiateurs d’huile), le Touring Pack (sièges Probax en cuir, panneaux de porte en cuir, soufflets de frein à main et de levier de vitesse en cuir, tapis de sol, insonorisation, connectivité iPod, etc…) ainsi que des jantes forgées à 5 branches.

Lotus Exige S Type 72

En option, le Performance Pack portait la puissance à 240 chevaux et permettait de bénéficier des étriers AP Racing 4 pistons à l’avant avec disques en 308 mm, des plaquettes spécifiques et durites tressées, du contrôle de motricité réglable, du launch control et du disque et mécanisme d’embrayage renforcés. La présence du Performance Pack se remarquait grâce à la présence d’une prise d’air majorée sur le toit. Dans les faits, je pense que l’immense majorité des Type 72 reçurent ce pack. En option, il restait la climatisation et le différentiel à glissement limité.

La teinte extérieure Phantom Black (visiblement très sensible aux rayures) se parait de touches dorées sur la lame avant, les panneaux d’accès, les rétroviseurs, les écopes latérales, au-dessus du diffuseur, sur les côtés de l’aileron et le long de la prise d’air du toit. Des logos « Exige S » et « Type 72 » se trouvaient respectivement à l’arrière et sur les côtés (pour l’anecdote, l’auto qui a servi pour les photos de presse ne disposait pas de ces logos sur les côtés). Ces dorures étaient peintes à la main par Paul Banham, du Classic Team Lotus. Le lettrage « LOTUS » sur le masque arrière était doré et le logo sur le masque avant était également noir et or.

— Production —

La F1 Lotus Type 72 a participé à 5 championnats du monde entre 1970 et 1975. Elle remporta 20 victoires et permit à Lotus d’obtenir 3 titres constructeurs (1970, 1972 et 1973) et deux titres de champion du monde pilotes : en 1970 avec Jochen Rindt et en 1972 avec Emerson Fittipaldi.

VictoireDatePaysCircuitPilote
#0121/06/1970Pays-BasZandvoortJochen Rindt
#0205/07/1970FranceCharadeJochen Rindt
#0318/07/1970Grande-BretagneBrands-HatchJochen Rindt
#0402/08/1970AllemagneHockenheimJochen Rindt
#0504/10/1970USAWatkins GlenEmerson Fittipaldi
#0601/05/1972EspagneJaramaEmerson Fittipaldi
#0704/06/1972BelgiqueNivellesEmerson Fittipaldi
#0815/07/1972Grande-BretagneBrands HatchEmerson Fittipaldi
#0913/08/1972AutricheÖsterreichringEmerson Fittipaldi
#1010/09/1972ItalieMonzaEmerson Fittipaldi
#1128/01/1973ArgentineBuenos AiresEmerson Fittipaldi
#1211/02/1973BrésilInterlagosEmerson Fittipaldi
#1329/04/1973EspagneMontjuïcEmerson Fittipaldi
#1401/07/1973FrancePaul RicardRonnie Peterson
#1519/08/1973AutricheÖsterreichringRonnie Peterson
#1609/09/1973ItalieMonzaRonnie Peterson
#1707/10/1973USAWatkins GlenRonnie Peterson
#1826/05/1974MonacoMonacoRonnie Peterson
#1907/07/1974FranceDijon-PrenoisRonnie Peterson
#2008/09/1974ItalieMonzaRonnie Peterson

En écho à ces 20 victoires, Lotus limitera le production de l’Exige S Type 72 à 20 unités pour la Grande-Bretagne. 20 autres s’ajouteront pour l’Europe continentale (parmi celles-ci, 18 auraient le Pack Performance) et il est question de quelques-unes de plus pour les autres marchés. 3 auraient été vendues en Australie et quelques unes au Japon par exemple. Le communiqué de presse indiquait que chaque exemplaire disposerait d’une plaque commémorative associée à l’un des 20 grand-prix remporté par la Type 72. La seule image que j’ai réussi à trouver est ci-dessous :

Lotus Exige S Type 72 - plaque UK

Si les 20 exemplaires réservés au marché britannique ont reçu des plaques portant l’indication « UK Edition », on peut imaginer que les 20 autos européennes avaient droit à des plaques « EU Edition ». La seule dont j’ai retrouvé la trace en France n’en disposait pas et il semblerait que ce soit également le cas d’un deuxième exemplaire. Comme souvent chez Lotus, ces plaques devaient être apposées par le concessionnaire. Il est possible qu’elles aient parfois été oubliées ou que le premier propriétaire ait demandé à ce qu’elle ne soit pas collée et l’a conservée dans ses papiers… Seule solution, avoir d’autres retours de propriétaires pour confirmer ou infirmer cette hypothèse !

Mise à jour du 10/02/2021 : mes suspicions concernant les plaques « EU Edition » étaient fondées. Un propriétaire italien m’a gentiment apporté la preuve que son auto disposait d’une plaque commémorant le grand prix d’Italie du 9 septembre 1973. Cela confirme bien par la même occasion que certaines autos n’ont pas eu cette plaque apposée, étonnant vu le côté collector du modèle !

Lotus Exige S Type 72 - plaque EU

Grazie Simone per la foto ! 👍

— Quelques photos —

Merci à Jérémie pour les quelques images de sa Type 72 qui est par ailleurs en vente actuellement 🙂

— L’unique Elise SC Type 72 —

Fin 2008 début 2009, Nathan, propriétaire anglais d’une Elise S2 Type 72 de 2002, cherchait une Lotus un peu plus puissante et moderne. Il demanda à Williams Automobiles, revendeur de la marque à Bristol, s’il était possible d’avoir une Elise SC dans la livrée JPS qu’il appréciait. La réponse fût négative : ce ne serait possible que si Lotus décidait de faire une série limitée. 6 mois plus tard, Williams rappela Nathan pour lui parler de l’Exige Type 72 que projetait de faire Lotus et surtout lui dire que la marque acceptait de réaliser une auto unique pour lui.

Le résultat, c’est une Elise SC qui reprend à l’identique la configuration proposée sur l’Exige Type 72 : jantes forgées à 5 branches noires à bord doré, liserés et logos peints à la main par Paul Banham, sièges Probax siglés « Type 72 », etc… Elle restera la seule Elise compressée officiellement noir et or jusqu’en janvier 2018, date de sortie de l’Elise Cup 250 GP Edition.

Cet exemplaire unique a même eu droit a une plaque spécifique apposée au-dessus du ponton, côté passager :

Lotus Elise SC Type 72

Thank you very much for the pictures and the story of your car Nathan!


▶▶▶ N’oubliez pas de jeter un œil aux autres modèles d’Exige ou d’Elise ◀◀◀