Lotus Elise S2 Type 49

Production :
100 exemplaires RHD à partir de septembre 2002

Motorisation :
4 cylindres 1.8 Rover 122 chevaux

Particularité :
En hommage à la formule 1 Lotus Type 49B aux couleurs du cigarettier Gold Leaf, les Elise Type 49 recevaient toutes la livrée rouge et blanche partagée par une bande dorée et des jantes 6 branches dans la même teinte… Mais certaines étaient Calypso Red et Bright White (comme celle utilisée sur les deux photos presse ci-dessous) et d’autres Ardent Red et Old English White (comme celle qui illustre le reste de l’article).

Elles étaient également livrées avec le hard-top rouge et la capote souple noire. Comme la Type 25, l’intérieur était en cuir perforé rouge sur les sièges (mais sans les coutures en carreaux) et le centre du volant. En revanche, les panneaux de porte n’étaient pas en cuir comme sur la Type 25 mais en alcantara noir. Sur les 100 autos réservées au marché anglais, une plaque était apposée sur le devant du tableau de bord…

… Mais chez Lotus, les séries limitées ne se vendaient pas toujours aussi bien qu’escompté et pour ma part, j’ai seulement retrouvé la trace des #09, #10, #14, #15, #20 et #49. J’ai peut-être joué de malchance en ne tombant que sur des petits numéros, mais je doute que 100 exemplaires aient vu le jour.

La Type 49 était vendue 26.495£ et était livrée avec une copie du livre « The Lotus book, the complete history of Lotus Cars » (signé par Clive Chapman, le fils de Colin et directeur du Classic Team Lotus), une miniature de la Type 49 et un poster, une visite du Classic Team Lotus dont les garages abritent des F1 ainsi qu’une photo de l’acheteur posant à côté de la Type 49 originale, une visite du siège de Lotus Cars et de l’usine de production, un certificat authentifiant votre Elise S2 Type 49 et enfin une plaque unique reprenant le numéro de série de l’Elise Type 49.

Comme pour la plupart des séries limitées Lotus, le numéro est fourni par l’usine lorsque le concessionnaire le réclame et c’est ce dernier qui appose la plaque numérotée. Le propriétaire anglais de la #10 raconte que son auto avait été livrée sans cette fameuse plaque numérotée et qu’il avait dû échanger à plusieurs reprises avec son concessionnaire et l’usine pour l’obtenir, ainsi que ses goodies. Cette histoire n’est pas exceptionnelle et on reconnait bien là le côté artisanal de notre marque préférée !

D’autres propriétaires anglais indiquent ne pas avoir eu la même chance malgré le fait que l’usine ait confirmé que leurs autos étaient de vraies Type 49 originales. D’autres avaient la plaque dans le pack de goodies mais les concessionnaires ne les fixaient pas dans les voitures.

Il semblerait que d’autres Type 49 aient été produites et vendues dans le reste du monde mais elles ne faisaient pas partie de la série limitée et n’avaient donc pas la plaque spécifique sur le tableau de bord.

Crédit photos : Mathieu R