Lotus Exige 360 Cup

La lignée des Cup a été initiée en 2005 avec les Exige S2 Cup (atmosphérique 192 chevaux) et Cup 240 (compressée 247 chevaux). Les autos étaient assemblées non pas sur la chaine de production du bâtiment principal mais dans celui de Lotus Motorsport, juste à côté. Techniquement, cela ne changeait pas grand chose mais c’était flatteur de savoir que son auto avait été fabriquée au même endroit que celles destinées uniquement à la compétition. Au fil des années, ces Exige sont devenues Cup 255 puis Cup 260.

Lotus Exige 360 Cup

Avec l’arrivée de l’Exige V6 fin 2011, la division Motorsport avait à nouveau proposé une version Cup. Cette dernière n’offrait pas de gain de puissance : 350 chevaux. Il faudra attendre le 14 août 2015 pour que Lotus annonce au travers d’un communiqué de presse l’arrivée de l’Exige 360 Cup, disponible immédiatement à la commande. Notez au passage un détail intéressant :

C’est la seule version dont le nom officielle n’est pas « Cup » suivi de la puissance mais le contraire, que ce soit par rapport aux modèles qui l’ont précédée ou à ceux qui lui succéderont : Cup 240 > Cup 255 > Cup 260 > 360 Cup > Cup 380 > Cup 430.

Évolutions

La première des évolutions apportées à cette 360 Cup, c’est un léger gain de puissance. Par rapport à une Exige S classique ou à une Cup, les 10 chevaux supplémentaires sont obtenus grâce à l’adoption d’un filtre à air sport spécifique (référence A702E6007F) et d’un échappement lui aussi spécifique (référence LOTAC05504). Le couple n’évolue pas. La V6 Cup R (non homologuée pour la route) restait donc la plus puissante des Exige.

Exige
S
Exige
Cup
Exige
Cup R
Exige
360 Cup
Puissance350 ch à 7000 tr/mn350 ch à 7000 tr/mn366 ch à 7200 tr/mn360 ch à 7000 tr/mn
Couple400 Nm à 4500 tr/mn400 Nm à 4500 tr/mn413 Nm à 5000 tr/mn400 Nm à 4500 tr/mn
Poids1176 kg1110 kg1040 kg1130 kg

La 360 Cup conservait le carter cloisonné de l’Exige Cup, qui sera reconduit plus tard sur les Cup 380, Cup 430 et Sport 410. L’arceau en acier T45 était accompagné du A-frame le renforçant. Il était compatible avec l’arceau cage complet FIA. Deux harnais Schroth 4 points complétaient l’équipement.

Le capot moteur vitré disparaissait au profit d’un panneau type persienne, plus léger. Même traitement pour le panneau d’accès avant, complètement redessiné et lui aussi plus léger. La partie avant plus prononcée (en rouge ci-dessous sur la 360 Cup) permet de mieux dévier le flux d’air vers le haut et de laisser l’air chaud s’échapper plus facilement du radiateur. On retrouvera cette modification adaptée sur bon nombre d’Exige S2 roulant en Lotus Cup Europe.

Lotus Exige 360 Cup

Notez que le poids, bien qu’inférieur de 46 kg à celui d’une Exige S, était supérieur à celui de la Cup et ce malgré la disparition de la vitre sur le capot moteur arrière. L’aérodynamique était similaire à celle de la Cup (même aileron, même diffuseur, même lame avant). En toute logique, on retrouverait le même appui généré de 42 kg à 160 km/h.

Lotus Exige 360 Cup

Au niveau du freinage, seuls les disques évoluaient par rapport à la Cup : toujours sur bol aluminium, ils étaient rainurés au lieu d’être percés. Côté châssis, les amortisseurs Nitron 2 voies de série étaient identiques à ceux de la Cup, tout comme le DPM (Dynamic Performance Management) permettant de choisir entre quatre modes de conduite :

  • Drive : régime moteur limité à 6800 tr/m, réactivité standard de la pédale d’accélérateur, valve d’échappement qui ne s’ouvre qu’à haut régime, faible tolérance aux glissements
  • Sport : régime moteur repoussé à 7200 tr/m, pédale de gaz plus réactive, ouverture de la valve d’échappement à mi-régime, augmentation de la tolérance aux glissements et de l’angle de lacet
  • Race : idem sport mais avec la valve d’échappement toujours ouverte et un ESP moins intrusif, limitation du couple pour offrir une motricité maximale
  • Off : idem Race mais avec l’ESP complètement désactivé

Esthétique

Quatre teintes étaient proposées pour l’Exige 360 Cup :

  • Metallic white
  • Metallic grey
  • Metallic black
  • Metallic silver

Crédit photos : Augustus-Autos, Fodil Chibi et Dave

Dans tous les cas, le nouveau panneau d’accès avant, le toit et le capot moteur étaient noir mat. Les jantes (identiques à celles de l’Exige S et de la Cup) se paraient d’un rouge candy. Des rappels de la même couleur se trouvaient sur la lame avant, l’anneau de remorquage à l’avant, la partie relevée du panneau d’accès avant, le contour des écopes latérales, les supports de l’aileron, le tour du diffuseur arrière et la sangle de remorquage à l’arrière. Un autre détail qu’on évoque moins souvent était les coques de rétroviseurs en gris clair, là encore quelle que soit la teinte de la carrosserie.

Des stickers « 360 Cup » se trouvaient sur le côté droit du panneau d’accès avant (quand on regarde l’auto de face), sur les deux côtés de l’aileron et sous les feux arrière, à droite (quand on regarde l’auto de derrière).

A l’intérieur, une broderie « 360 Cup » trouvait place sur le tableau de bord devant les yeux du passager ainsi que sur les sièges.

Tarif et options

L’Exige 360 Cup était proposée à 62.995 £ toutes taxes comprises. Sept options étaient disponibles :

  • Intérieur en alcantara rouge (594 £)
  • Barres anti-roulis réglables (954 £) avant (référence A703C0001F) et arrière (référence A703D0001F)
  • Amortisseurs 2 voies Öhlins en lieu et place des Nitron (3.495 £)
  • Extincteur et coupe-circuit (2.394 £) qui entrainaient d’office le retrait de l’alarme et de l’antidémarrage (sauf demande contraire)
  • Sièges FIA en carbone (1.554 £) compatibles avec les ceintures de sécurité
  • Climatisation (1.250 £)
  • Volant Momo extractible (594 £)

Opter pour l’extincteur et le coupe-circuit imposait la suppression de l’autoradio. Certains diront à l’époque qu’une vraie Cup devait avoir cet équipement de série et que le proposer en option était un sacrilège… Le volant amovible et les harnais 4 points n’étaient pas montés en usine mais directement par les revendeurs.

Avec une production limitée à 50 exemplaires, chacune des 360 Cup recevait une plaque numérotée apposée au niveau des pieds du passager.

Lotus Exige 360 Cup

Source : Road Racing Center

Faits intéressants

— L’aménagement intérieur —

En décembre 2015, Lotus annonça l’Exige 350 Sport qui devait arriver en février 2016 en Europe et en mars suivant dans le reste du monde. L’une des grosses nouveautés de ce modèle, c’était la commande de boite ouverte et apparente. Il se dit que les 25 premières 360 Cup furent équipées de la commande de boite classique tandis que les 25 suivantes eurent droit à la nouvelle commande de boite.

Lotus Exige 360 Cup

D’après mes recherches, l’auto #11 a bien l’ancienne commande mais la #19 dispose déjà de la nouvelle. La vérité se situe donc entre la 11ème et la 19ème auto. Cela donne également un ordre de grandeur sur le nombre de Cup 360 produites entre août 2015 et février 2016. Autre changement intervenu en même temps que la commande de boite : l’apparition du bouton de démarrage à la place du sélecteur du DPM.

Lotus Exige 360 Cup

— Le diffuseur —

Un autre détail que j’ai remarqué et la présence d’un liseré rouge sur le pourtour du diffuseur sur les premières autos (au moins jusqu’à la #11). A compter de la #19 et à l’exception de la #25, ce liseré n’était plus présent.

Lotus Exige 360 Cup

— La garantie —

La garantie d’un an était assurée par l’usine et courrait même en cas d’usage circuit tandis que les versions non-Cup avaient une garantie de 3 ans fournie par le revendeur mais excluant une utilisation sur piste.

— La plaque numérotée de la voiture de presse —

La voiture utilisée pour les photos presse (qui illustrent le début de cet article) était une 360 Cup en Metallic White. Durant mon travail de recherche, j’ai été surpris de découvrir que toutes les photos avaient le même format (un rapport longueur/hauteur de 1,503) à l’exception de celle du poste de pilotage (1,223). Cela signifie qu’elle a été recadrée pour être moins large. Sur tous les sites d’actualité, c’est la même photo qui est reprise, comme si quelque chose avait voulu être caché. J’ai réussi à dénicher une photo qui aurait été publiée sur le site Lotus en 2015 au moment du lancement de la 360 Cup et surprise… (faites glisser le curseur ci-dessous) :

C’est bien une plaque numérotée Lotus Motorsport qui apparait ! Je n’avais jamais vu ça auparavant mais il s’agit d’un simple sticker apposé sur le ponton… Avec 95% de certitude, je pense que c’est le numéro #01 qui est inscrit.

— VIN et auto de presse —

J’ai trouvé en vente aux USA une Exige annoncée comme étant le prototype de la 360 Cup utilisée en Angleterre pour les essais. Sa configuration est rigoureusement identique à celle du modèle utilisé pour les photos presse : Metallic White, intérieur en alcantara rouge, sièges carbone. Indices supplémentaires qui me font dire qu’il s’agit bien du modèle de presse : elle ne possède ni arceau, ni coupe-circuit + extincteur ni volant extractible alors que toutes les 360 Cup américaines que j’ai découvert ont ces équipements (assez logique sur des autos réservées au circuit).

Enfin, elle ne dispose pas de plaque numérotée fixée sur le châssis au niveau des pieds du passager, ce qui l’a encore est cohérent avec l’auto de presse et son sticker sur le ponton côté conducteur (qui au passage a disparu).

En 2015-2016, le format des VIN utilisés sur les Exige était le suivant :

Lotus Exige V6 VIN decoder

Le 12ème caractère des autos françaises est un D (LHD other). Pour les autos américaines, c’est un H (LHD circuit) puisqu’elles ne sont pas homologuées. L’auto qui serait celle de presse a un VIN différent, datant de 2012, indiquant que c’est une LHD other (donc initialement non destinée aux USA) mais aussi qu’il s’agit d’un prototype. On rentre là dans les suppositions mais il est possible qu’il s’agisse d’un des prototypes qui a servi au développement de l’Exige V6 Cup annoncée à l’été 2012. En admettant que les VIN « prototypes » ne soient pas vendables en Europe, cela expliquerait qu’elle se soit retrouvée aux USA où elle pouvait être vendue comme voiture réservée au circuit.

En cherchant, j’ai même retrouvé la date de son transport en conteneur depuis le port d’Hamble jusqu’à celui de Los Angeles sur le navire Nyk Romulus le 6 décembre 2015, soit quelques mois après sa présentation officielle et les différents essais. Encore une fois, c’est cohérent.

Je ne connais pas suffisamment le système d’immatriculation anglais mais le WCM886 qui était utilisé sur la 360 Cup de présentation avait déjà été aperçu sur des photos officielles de l’Exige S 2012 et sera ensuite utilisé sur l’Elise S3 Sport présentée comme par hasard en fin d’année 2015, au moment ou la 360 Cup aurait été exportée.

Enfin, j’ai trouvé deux autre Exige avec des VIN très similaires (LHD, prototypes, seul le numéro séquentiel diffère), également en vente aux USA et toutes les deux en configuration S et non Cup.

— Lotus Motorsport —

Dans le courant de l’été 2016, Lotus Motorsport a fermé. La 360 Cup serait donc la dernière auto assemblée par ce département. Cela signifie que les Cup suivantes étaient produites sur la ligne d’assemblage principale, au même titre que les autres modèles proposés. Il fallait donc oublier les modifications usine faite après l’immatriculation, comme c’était le cas des premières Cup 240 qui avaient une carte grise 192 chevaux).

— 360 Cup Essex Blue —

Bien qu’officiellement seules quatre couleurs étaient proposées, il est toujours possible de monnayer certaines envies d’exclusivité. Il y a donc eu deux 360 Cup commandées par la concession Bell & Colvill en Essex Blue. La première aurait été vendue fin 2016, la seconde courant 2017. Le panneau d’accès avant, le toit et la partie entourant les feux à l’arrière n’étaient pas noir mat mais Essex Blue, comme la carrosserie. En revanche, les rétroviseurs étaient toujours gris. C’est étonnant mais d’après les rares photos trouvées des deux autos, leurs disques n’étaient pas rainurés mais percés.

Lotus Exige 360 Cup

Crédit photo : StarCarHire

Registre

L’Exige 360 Cup était une série limitée à 50 exemplaires. Si vous êtes un fidèle lecteur de 111racers, vous savez que j’aime creuser de ce côté là ! J’ai réussi à retrouver la trace de 16 d’entre elles. J’ai considéré que la #01 était bien l’auto de presse qui s’est retrouvée aux USA. En revanche, difficile de dire si elle doit être considérée comme l’une des 5 autos réservées pour le marché nord-américain. Ces dernières étaient équipées de série d’un arceau complet et avaient un VIN spécifique. Enfin, 11 des 50 autos auraient été vendues neuves en Grande-Bretagne.

Lotus Exige 360 Cup register

Si vous souhaitez contribuer à ce registre, n’hésitez pas à me contacter via cette page ou directement en utilisant le formulaire ci-dessous. Merci !

If you would like to contribute to this register, don’t hesitate to contact me via this page or directly using the form below. Thanks!

Photos

Pour clore cet article, je vous partage une belle série de clichés pris par Fodil Chibi lors d’une visite chez Road Racing Center.

▶▶▶ N’oubliez pas de jeter un œil aux autres modèles d’Exige ou d’Elise. ◀◀◀