Lotus Elise Cup 250

En remplacement de l’Elise Cup 220, Lotus dévoile l’Elise Cup 250. Grâce à une hausse de puissance de 26 ch et, surtout, un gain de poids de 21 kg, elle gagne le droit de paraitre sur 111 Racers et devient encore plus efficace sur circuit. Découvrons comment la dernière née de la gamme Lotus affiche un rapport poids/puissance sous la barre des 4 kg/ch.

Cette version, dont la production sera limitée à 200 exemplaires par an, perd sa batterie au plomb au profit d’un modèle au lithium (-10 kg), gagne des sièges en carbone (-6 kg) et des jantes en aluminium forgé (-1,5 kg chacune). Ces évolutions permettent de faire passer le poids de 952 à 931 kg. En option, le pack Carbon Aero permet d’économiser 10 kg supplémentaires, soit 921 en tout, grâce à l’adoption du carbone pour la lame avant, l’aileron, le diffuseur et les jupes latérales.

Après le gain de poids vient la hausse de puissance. Le 4 cylindres 1.8 à compresseur Magnusson R900 ne développe plus 220 ch à 6800 tr/m mais 246 ch à 7200 tr/m pour un couple inchangé de 250 Nm entre 3500 et 5500 tr/m. Ces nouvelles caractéristiques autorisent un 0 à 100 km/h en 4″3 seulement et 248 km/h en vitesse de pointe. Le rapport poids/puissance tombe donc de 4,327 kg/ch pour l’Elise Cup 220 à 3,785 pour l’Elise Cup 250 (3,744 avec le pack Carbon Aero).

Côté châssis, la Cup 250 passe (enfin) à une monte pneumatique en 195 de large à l’avant au lieu du 175. Cette taille est déjà adoptée par tous ceux qui font de la piste en Elise S1 ou S2 et est celle d’origine des Exige S2. Elle conserve les étriers AP Racing à 2 pistons à l’avant, l’amortissement Bilstein / Eibach et la barre stabilisatrice réglable de la Cup 220. L’aérodynamique de la carrosserie offre 66 kg d’appui à 160 km/h et 155 kg à la vitesse maximale.

A Hethel, la Cup 250 signe un temps de 1 minute et 34 secondes. Elle devient ainsi l’Elise de production la plus rapide sur ce tracé avec 4 secondes de moins que son ainée Cup 220. Pour comparaison, l’Exige S V6 et ses 345 chevaux tourne en moins de 1 minute et 33 secondes.

544

Pour faire le lien avec mon Elise S2 Rover, arriver à un rapport poids/puissance équivalent nécessiterait que je gagne encore 27 kg pour atteindre les 700 tout rond (ce qui serait possible avec un réservoir alu, le support moteur allegé, des jantes vraiment light, un seul siège, une batterie encore plus light, diverses pièces en carbone comme le fond plat, le diffuseur et éventuellement le capot, un volant moteur allégé…) et en préparant le moteur à 185 chevaux. Côté poids comme côté moteur, on part dans les extrêmes en allant chercher les derniers kilos en trop et en approchant des limites de fiabilité du Rover K pour un usage loisir (et donc un coût de maintenance raisonnable).

545

A lire également : [En aparté] Lotus Exige Sport 350

10 commentaires sur “Lotus Elise Cup 250

Ajouter un commentaire

  1. Article sympa : un réel point de vu (ça change des communiqués de presses habituels) et une mise en comparaison avec différentes modèles Lotus intéressante.
    Rubrique « en apparté » validée ! Merci 🙂
    Cyrille (aka Fend)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fièrement propulsé par WordPress | Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑